Qu’est ce qu’un bon point d’eau ?

Oui, vos sites sont déjà équipés de robinets, et pourtant de nombreuses personnes y boivent de l’eau en bouteille. C’est qu’il reste encore quelques questions à se poser pour que vos points d’eau soient pleinement attractifs.

L’eau est-elle potable ?  

Si votre site est alimenté par le réseau d’eau potable, votre fournisseur se charge de garantir sa potabilité jusqu’à votre compteur. Si votre installation après compteur ne présente pas d’anomalie, alors votre eau est potable. En cas de doute, vous pouvez contacter votre fournisseur pour vous faire confirmer la qualité de l’eau à votre point de livraison, et faire analyser l’eau à vos frais en sortie de robinet dans un laboratoire agréé.

Si votre site n’est pas alimenté par le réseau d’eau potable, contactez votre intercommunalité pour vous faire confirmer la possibilité ou non d’y être raccordés. Tant que cela est possible, le raccordement au réseau public d’eau potable est obligatoire (articles 14 et 15 du règlement sanitaire départemental).

Si vous n’êtes pas desservis par le réseau public d’eau potable, la production et la distributon d’eau destinée à la consommation humaine hors du cadre unifamilial est soumise à autorisation préfectorale. Pour cela adressez-vous à la délégation départementale de l’Agence régionale de Santé.

L’eau a-t-elle bon goût ? 

Faites tester son goût par des personnes critiques : beaucoup de personnes en France n’aiment pas le goût de l’eau du robinet, ne misez pas sur une installation qui risque d’être rejetée par les usagers.

Si vous souhaitez que vos usagers se servent à des robinets existants, un système de filtration peut être ajouté sous l’évier ou le lavabo pour modifier le goût de l’eau et sa pureté. En l’absence de robinets fonctionnels idéalement placés, mieux vaut installer un bloc fontaine, qui assurera la distribution de l’eau et dans beaucoup de cas également sa filtration.

Le point d’eau est-il bien visible ? 

Est-il assez bien indiqué pour être repéré intuitivement ? Pensez à une signalétique in-situ, ainsi qu’aux divers supports de communication sur le lieu.

Si un point d’eau est accessible au grand public, il sera très utile de le répertorier également sur Water-Map, la carte en ligne des points d’eau.

Son accès est-il pratique ? 

Le dispositif actuel permet-t-il de remplir tout type de contenant (robinets assez hauts pour de grandes bouteilles) ? Permet-il de laver les contenants si besoin ?

Son utilisation est-elle confortable ?  

L’eau coule-t-elle à la bonne température pour répondre aux besoins ? L’environnement est-il assez accueillant pour que les usagers l’utilisent confortablement (hygiène, sécurité, luminosité, protection contre le froid ou la pluie, …) ?